Kit pour mur végétal : comment cela fonctionne ? De quoi est-il composé ?

Le mur végétal s’invite désormais n’importe où, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur d’une maison. Il apporte à la fois un décor tout à fait original émanant des plantes ainsi qu’une meilleure cloison qui absorbe efficacement les bruits. Pour y voir de plus près, il est nécessaire d’entrer dans les détails et d’exposer quelques exemples.

Un mur végétal, c’est quoi ?

Un mur végétal est tout simplement un assemblage de végétaux plantés sur un support plan et fixé à un mur ou une cloison. Il apporte un magnifique décor plus spectaculaire que les plantes en pot. De toute évidence, le mur végétal est très utile pour embellir une façade tout en mettant en valeur un aspect environnemental. En comparaison avec les murs solides, les murs végétaux sont aussi beaucoup plus intéressants grâce aux avantages qui y sont liés.

Déjà, c’est un mur de séparation décorative, mais en plus, les plantes régulent les pertes ainsi que les gains de l’humidité et de chaleur sur une belle façade ensoleillée. Avec ce genre de mur, le rayonnement solaire est absorbé, ce qui permet de maintenir la fraîcheur. Ce type de mur constitue également une bonne isolation thermique.

Un mur végétal, comment ça marche ?

Comme son nom le dit déjà, un mur végétal est composé principalement des plantes qui sont cultivées à la verticale bien avant qu’elles soient installées sur un mur ou une cloison. Le choix des plantes porte tout particulièrement sur leur faculté d’être toujours verdoyantes toute l’année. Pour le mur intérieur, il est nécessaire d’utiliser des plantes spécifiques.

La stabilité et l’étanchéité du mur sont également très importantes afin que celui-ci tienne le plus longtemps que possible. Un système d’irrigation et un réseau de tuyau de goutte-à-goutte sont intégrés au mur végétal pour un système économe de moins de 200 l/m2 tous les ans, ce qui vaut à peu près cinq fois moins qu’un jardin classique. Les plantes se développent tout en couvrant la totalité de la surface du mur afin de créer un bel espace vert vertical. Pour l’installation, il faut seulement compter quatre jours maximum pour une façade de 30 m2. Outre l’entretien régulier du mur végétal, une inspection de deux fois par an est aussi indispensable.

Les différents types de mur végétal

Le mur végétal est aujourd’hui un élément de décoration très tendance qui évolue constamment. Ce mur peut également durer de nombreuses années à condition qu’il soit bien entretenu. Si vous pensez en installer dans votre domaine, voici quelques modèles à privilégier.

Le mur végétal à modules

Les modules sont les dernières nouveautés très à la mode d’un mur végétal. Des alvéoles de plantation sont pré-plantées dans des plastiques injectées. Elles sont faciles à poser tout en se juxtaposant les uns aux autres pour former en quelque sorte un ensemble de jardinières. Ces modules sont généralement munis d’un système d’irrigation intégré et de fertilisation. Avoir ce type de mur végétal est beaucoup plus avantageux, car il ne nécessite pas d’entretien au quotidien.

Mur végétal sur feutre géotextile

Inventé par un botaniste de renom, le mur végétal sur feutre géotextile a été le concept de départ de cet élément à la fois décoratif et utile dans le cadre d’une séparation. Sur une plaque de PVC, des couches de feutres aquanappe sont agrafées. Les plaques ou les panneaux sont ensuite fixés au mur à l’aide de profilés métalliques ou de tasseaux en bois. 

Les racines des plantes sont enfoncées entre deux couches de feutre horticole ou dans les poches. Étant un substrat aux plantes, le feutre est imbibé d’eau et de sels minéraux qui tombent dans un bac situé en bas du mur végétal. Une fois pompée, cette solution est ensuite redirigée en haut du mur. Non seulement la mise en œuvre est beaucoup plus facile, mais en plus, ce type de mur est le moins cher de tous.

Le mur végétal à gabions ou à cage métallique

Réalisé en inox ou en acier, le gabion mesure le plus souvent 40 x 40 cm ou 50 x 50 cm, avec une maille de 10 cm de côté et pour une profondeur pas plus de 20 cm. Ces gabions sont disposés l’un sur l’autre et côte à côte afin de former un mur dressé selon la dimension voulue. En circuit ouvert, l’arrosage peut être automatisé, intégré et souvent en goutte-à-goutte. Ce type de mur végétal constitue un isolant phonique et thermique. De plus, les plantes peuvent résister au froid et être préformées.